top of page
Rechercher

Un renforcement optimal en 4 points

Dernière mise à jour : 5 juin



La musculation est pour certains un réel plaisir et pour d’autres, ceci requiert davantage de motivation. À l’âge adulte, il y a deux phénomènes que nous souhaitons limiter dont la sarcopénie et l’atrophie musculaire. Alors, pour optimaliser les résultats, il sera question de développer votre musculature dans un cadre fonctionnel et planifié. 


Le mouvement


La spécification d’une séance de musculation à orientation sportive est de développer des mouvements qui sont globaux. Par exemple, les squats, des fentes ou des soulevés de terre sont des exercices fonctionnels que nous faisons tous par des tâches de la vie quotidienne. Alors, prioriser principalement des exercices qui ne sont pas sur des appareils afin de bénéficier des avantages de transférer vos habiletés développées vers vos autres activités physiques.

Le contrôle


Le contrôle signifie que vous devez être en action au lieu d’être en réaction. Alors, par un niveau d’attention cognitive, les exercices de renforcement doivent s’effectuer consciemment dans un spectre de mouvements à la fois stable et mobile. Généralement, une exécution plus lente favorise la prise de conscience des muscles qui sont sollicités. À titre informatif, les contractions musculaires excentriques et isométriques exigent davantage de contrôle que les contractions concentriques. Mieux vaut prendre son temps.

La qualité


Par des exercices spécifiques, la qualité prime toujours par la quantité. La précision devient le focus grâce à la proprioception pour un bon renforcement. Par exemple, l’individu qui exécute un squat, par son sens kinesthésique, doit tenir compte de sa posture, de ses appuis au sol, du tempo de exercice, de l’amplitude de mouvements, de l’orientation spatiale des articulations, des muscles sollicités. Bref, un exercice classique peut devenir un projet d’une thèse au doctorat.


Le stimuli


Pour créer des adaptations à plus long terme, ça prend des stimulis et de la variété. Dans un premier temps, une surcharge est un prérequis obtenir effort intensif pour augmenter la force éventuellement. Osez dans un spectre sécuritaire pour repousser vos limites progressivement. Ensuite, il y a tellement de variables que nous pouvons utiliser, le nombre de répétitions, le nombre de séries, la vitesse du tempo, du temps de récupération, etc. 




En résumé, un renforcement musculaire optimal qui s’inscrit dans un cadre progressif. Par conséquent, la satisfaction devient la récompense par la reconnaissance des bénéfices, entre autres par une augmentation de la force et du niveau d’énergie. Globalement, notre niveau de confiance en nos capacités sera meilleur. 

70 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page